Message pour la Journée mondiale du tourisme, Taleb Rifai, Secrétaire général de l’OMT

 

Dans le cadre de l’action engagée par l’OMT pour faire en sorte que le tourisme contribue au développement durable, les célébrations de la Journée mondiale du tourisme 2012 auront pour thème Tourisme et énergie durable : propulser le développement durable.

Le tourisme est à la pointe en ce qui concerne certaines initiatives en matière d’énergie durable qui sont parmi les plus innovantes au monde. Amélioration de l’efficacité énergétique des aéronefs, adoption de carburant renouvelable dans l’aviation et les navires de croisière, solutions énergétiques pour l’hôtellerie fondées sur les technologies : autant d’initiatives, parmi d’innombrables autres, qui placent le tourisme aux avant-postes de la transformation vers une énergie propre.

Ces initiatives contribuent non seulement à protéger l’environnement, mais également à mettre un terme à la « pauvreté énergétique », un mal combattu dans le cadre de l’Année internationale de l’énergie durable pour tous proclamée par les Nations Unies en 2012. L’objectif à atteindre est celui d’assurer un accès universel à l’énergie, d’améliorer dans des proportions importantes les taux d’efficacité énergétique et de multiplier par deux la part des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique mondial d’ici 2030.

Les initiatives concernant l’énergie durable dans le tourisme créent des possibilités économiques et des emplois pour des millions de gens, que ce soit dans le tourisme, l’énergie ou dans d’autres secteurs. Comme le montrent les résultats des travaux menés par l’OMT, le rendement des investissements dans l’énergie durable peut être énorme, dans la mesure où ces investissements permettent aux entreprises touristiques de se développer et de créer des emplois. Parallèlement, les infrastructures touristiques dans les pays en développement contribuent à apporter des services énergétiques modernes à certaines des communautés parmi les plus vulnérables au monde.

Maintenant que les arrivées de touristes internationaux vont franchir le cap du milliard en 2012, il faut faire plus pour assurer un meilleur avenir énergétique. Les destinations et les entreprises doivent accélérer leur transition vers des technologies à faible taux d’émission et saisir les occasions existantes de sauter l’étape des options conventionnelles au profit de solutions énergétiques plus durables. 

Alors que nous célébrons la Journée mondiale du tourisme 2012, j’invite instamment toutes les parties prenantes du tourisme – les gouvernements, les entreprises et les touristes eux-mêmes – à jouer leur rôle pour atteindre l’objectif énoncé par les Nations Unies d’un accès universel à l’énergie durable d’ici 2030 et placer le tourisme au cœur des économies de demain fondées sur une énergie propre.

Download PDF
Télécharger le PDF: