Display title: 
Alonso Bermúdez Paniagua – Un hôtel culturel, un paradis communautaire (Costa Rica)

Dans la région d’Islita, au Costa Rica, l’hôtel Punta Islita a ouvert ses portes en 1994, en pleine crise économique et dégradation environnementale. L’accès à l’éducation était limité, les opportunités professionnelles minimales et la forêt tropicale sèche en danger. 

En offrant des opportunités d’emploi, en réalisant un programme de formation intensive des membres de la communauté dans divers types de services hôteliers, et en organisant des activités et des attractions dans les environs, l’hôtel Punta Islita est devenu une source vitale d’activité économique et de développement des capacités pour de nombreux résidents, dont Alonso Bermúdez Paniagua.

Alonso a commencé à travailler à la réception de cet hôtel il y a quinze ans. Il est désormais le directeur de l’établissement. Il estime que le fait de travailler dans cet hôtel lui a ouvert de nombreuses portes pour se réaliser tant du point de vue professionnel que personnel. 

          

« Bonjour. Je m’appelle Alonso Bermúdez Paniagua, et voici mon témoignage…

Je suis né dans la région d’Islita. Cela fait déjà 14 ans que je travaille à l’hôtel Punta Islita. J’ai grandi dans la ville voisine de San Francisco, à 25 km d’ici à peine. C’est un tout petit bourg, comme tous ceux de la région. C’est là que je suis né et que j’ai grandi mais je suis allé à l’école dans un autre bourg car à San Francisco l’éducation était basique. Lorsque j’étais jeune, ma famille m’a encouragé à aller dans une meilleure école pour être mieux préparé.

Il n’y a que 200 personnes dans ma communauté. Nous avons quelques services de base : un terrain de foot, une église, une école, un bar… bref, ce genre de choses. Mais c’est braiment très, très basique.

J’ai toujours rêvé d’avoir un meilleur emploi ou d’autres opportunités que celles que je pouvais trouver à San Francisco. Là où j’ai grandi, on ne peut travailler que dans l’élevage, l’agriculture ou la construction. Moi j’ai toujours rêvé d’aller à l’école, d’être mieux préparé et d’avoir un meilleur emploi. Je n’avais jamais songé à travailler dans l’hôtellerie, mais j’ai trouvé que c’était quelque chose d’intéressant. Le secteur du tourisme nous a offert de bonnes opportunités. Ma famille avait un petit restaurant, nous étions donc déjà dans le secteur des services. C’était différent de ce que je fais ici, mais il y avait quand même des points communs.

Ici, dans mon travail, je dois relever de nombreux défis. Mon défi majeur est de rendre les employés et les clients heureux. Notre taux d’occupation ne cesse de croître car, grâce à nous, les clients vivent tous les jours des expériences authentiques. Voilà donc notre grand défi : que les gens soient heureux tous les jours, et nous le déclinons à différents niveaux.

Je dis toujours que le service est au cœur du secteur pour lequel je travaille, qu’il s’agisse des clients ou du personnel. Et c’est important. C’est très simple : nous sommes ici pour rendre les gens heureux. Les gens heureux reviennent et multiplient les emplois et les opportunités tout en nous ouvrant de nouveaux horizons.

Si je ne travaillais pas ici ? Je serais peut-être dans la construction ou l’élevage, avec un salaire très faible. Lorsque j’ai commencé à travailler dans cet hôtel, ça a été une révolution pour nous, pour moi et pour ma famille. Ça a donné lieu à de nombreuses opportunités.

J’ai commencé à travailler ici il y a 14 ans. Au début, j’ai travaillé dur, d’abord à la réception puis, au fil des ans, dans d’autres services. J’ai travaillé dans les activités touristiques et au service clients, puis je suis devenu le directeur résident avant d’occuper mon poste actuel de directeur de l’hôtel.

L’hôtellerie offre de nombreuses opportunités. Ensuite, tout dépend beaucoup de nous, si nous les saisissons ou non. Je fais partie de ces personnes qui veulent toujours grandir avec l’entreprise et saisir de nouvelles opportunités, connaître d’autres endroits et apprendre toutes sortes de choses. Il a donc été formidable que ce secteur m’offre la possibilité de m’épanouir, non seulement en tant qu’être humain mais aussi en tant que professionnel ».

Updated information will be available always in English and Spanish, whereas information in French will be available shortly after.